• LesCafésduSoleil

Découvrez le café réserve exclusive Indonésie Flores Coop Sinar Tani Watujaji

(Raconté par Gilles Raymond, fondateur du Programme Otonomi)



Le café Arabica de Flores vous offre plus que du café. Son arôme a une saveur unique de démocratie et de liberté.


Vivant à l’ombre du volcan ‘Inerie’, dans un chapelet de villages qui s’arrachent la vie à flanc de montagnes, les paysans de l’île de Flores en Indonésie ont parcourus depuis vingt ans un chemin qui les a menés de la soumission obligée pendant 32 ans de dictature à une volonté nouvelle de prendre en main collectivement leur propre développement. L’an 2000 marquait un point tournant.


Avant d’arriver au café, il fallait d’abord amener l’eau aux villages. Sans eau, pas de développement possible. Ensemble, regroupés sous la bannière du ‘Programme Otonomi’, nous avons amené l’eau à une quarantaine de communautés, et cela continue.


Une fois l’eau arrivée, cette première victoire remportée contre la dureté de la vie devait mener à autre chose. La pauvreté est un mal guérissable. Là où il n’y avait pas d’école, on a bâti une école, là où il n’y a qu’un sentier en montagne, nous avons ouvert une route. L’eau est une veine qui mène au cœur des hommes. L’espoir a pris visage humain.


Dans nos familles paysannes, on a vite compris que l’eau courante arrivant au village n’est pas uniquement pour boire et se laver. On peut désormais ‘partir’ des petits plants d’arbre, nous avons une terre volcanique riche, un climat et une altitude qui ensemble donnent au café Arabica de Flores une noblesse qui demande à être reconnue.


D’hectare en hectare, travaillant d’un lever de soleil à l’autre, trente familles du village de Watujaji se sont réunies en coopérative. Le nom qu’ils ont choisi de donner à leur projet collectif: ‘Sinar Tani’ / ‘Lumière paysanne’.


Et tandis que les guignols des anciens temps de la dictature se sont faufilés pour tenter d’obliger la vente du café Arabica des paysans de Flores dans un marché captif, au bénéfice exclusif d’une Compagnie Indonésienne, qui prétend avoir le monopole et tous les droits, la ‘lumière paysanne‘ de la petite Coop du village de Watujaji vient d’ouvrir une brèche dans ce mur.


Grâce à l’appui de ‘Terra Café et Thé’ et sa fondation HumaniTerra de Montréal, grâce à vous à l’autre bout du monde, grâce au souci des québécois qui aiment le café et la liberté, une petite Coop de trente familles a réussi à tenir son bout, osant sortir des sentiers battus afin d’ouvrir un nouveau chemin au nom de l’ensemble des paysans de l’Île de Flores. En bout de route, ces grains de café arrivent chez vous.


Il vaut la peine de préciser que la vie quotidienne dans cette région puise sont inspiration dans une sagesse héritée des ancêtres, s’agissant d’une culture tribale ‘matrilinéaire‘, c’est-à-dire qu’ici ‘la propriété appartient aux femmes‘ et se transmet de mère en fille. Ainsi en va-t-il de nos petites plantations de café.


Voilà cette saveur unique au café Arabica de l’Île de Flores, un monde à découvrir.


Gilles Raymond,

Fondateur du Programme Otonomi





0 vue

ABONNEMENTS CAFÉS

POUR LA MAISON, LE BUREAU, UN CADEAU...TOUTES LES RAISONS SONT BONNES

(DISPONIBLES SOUS PEU...)

 

 

COPYRIGHT @2019 LES CAFÉS DU SOLEIL

TOUS DROITS RÉSERVÉS

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram